Une solution innovante pour les propriétaires

Vous avez l'opportunité d'utiliser la valeur de votre bien immobilier pour préparer une transition sereine vers votre futur logement :

  • Nous achetons votre bien et vous continuez à l’occuper jusqu’au jour où vous êtes prêt à déménager.
  • Vous obtenez l’argent et le temps pour trouver votre prochain bien.

Pourquoi choisir notre solution ?

Maison - liquidité

— Liquidité —

Vous obtenez la trésorerie qui vous permettra de faire une offre sur le bien de vos rêves.

Maison - flexibilité

— Flexibilité —

Vous restez dans votre bien et vous choisissez votre date de déménagement.

Maison - sérénité

— Sérénité —

Vous ne bradez plus votre bien pour faire coïncider sa date de vente avec celle de votre nouvel achat.

Prêt relais refusé : Comment éviter le crédit relais ?

Lorsqu'un crédit relais n'est pas possible ou que vous êtes en fin de prêt relais, il existe une solution immobilière pour vous financer autrement.

Grâce à cette alternative au prêt relais, vous obtenez rapidement l’argent dont vous avez besoin pour financer l’achat de votre nouveau bien ou rembourser le prêt relais.

Alternative au prêt relais

Les banques vous ont refusé un prêt relais. Avec notre solution immobilière, vous avez une alternative pour obtenir les liquidités dont vous avez besoin :

  • Obtenez des fonds rapidement
  • Bénéficiez de temps pour vendre
  • Financez votre nouvel achat

Comment fonctionne notre solution ?

Description du bien

1 Nous étudions ensemble votre projet

Recevez votre offre d’achat personnalisée

Décrivez-nous votre bien et précisez votre besoin financier. Après une première étude, nous vous transmettrons une offre d’achat vous proposant la trésorerie et le temps nécessaires à vos projets.

Offre d'achat

2 Nous achetons votre bien

Obtenez de l’argent et du temps

Vous nous vendez votre bien et vous continuez à l’occuper. Votre crédit immobilier étant remboursé, vous êtes en capacité de faire une offre d’achat sur votre prochain logement.

Déménagement

3 Vous participez à la revente

Revendez quand vous êtes prêt à déménager

Vous restez dans votre bien et déterminez les conditions de la revente du bien (date de mise en vente, prix, choix de l’agent immobilier). Une fois le bien revendu, vous encaissez la différence entre le prix de revente et notre prix d’acquisition.

Pourquoi le prêt relais vous a été refusé ?

Fonctionnement du prêt relais

Difficultés en l'absence de prêt relais :

Lorsque vous souhaitez acheter une nouvelle maison avant d’avoir vendu l’ancienne, vous êtes susceptibles de rencontrer les problèmes suivants :

  • Honorer deux emprunts immobiliers en même temps
  • Prendre une location le temps de trouver un nouveau bien
  • Faire coïncider les dates de vente et d’achat
  • Vendre son bien à un prix bradé

Pour vous épargner ces inconvénients et vous apporter une avance de trésorerie nécessaire à financer l’acquisition de votre nouveau bien, les établissements bancaires proposent le prêt relais.

Cette opération consiste à vous prêter une somme d’argent représentant entre 50 et 70% de la valeur de votre bien actuel pour acquérir votre nouveau bien. Grâce à cette somme, vous pouvez acheter le bien qui vous intéresse sans avoir à vendre le précédent dans la précipitation.

Le contrat de crédit relais vous laisse généralement entre 12 et 24 mois pour vendre votre bien.

Le prêt relais en franchise totale

L’avantage du prêt relais en franchise totale est de ne payer les intérêts que lors du remboursement du prêt relais. Les intérêts s’ajoutant au capital à rembourser du crédit relais, vos mensualités sont diminuées et ne comprennent que celles du crédit immobilier. En revanche, la somme d’intérêts à rembourser à la fin sera importante si votre prêt relais s’éternise.

Les raisons du refus d’un prêt relais

  • Marché immobilier en berne

    Dans un marché immobilier peu attractif, les banques sont prudentes et ne vous proposeront pas de financement au-delà de 50% de la valeur de votre bien, ou pire, elles vous refuseront tout simplement le prêt relais. Les banques sont frileuses à l’idée d’apporter un financement sur un bien susceptible d’être long à vendre ou comportant des caractéristiques atypiques.

  • Mensualités excessives

    Afin de financer l’acquisition de votre nouveau bien, vous devrez généralement souscrire un prêt immobilier amortissable classique complémentaire à votre prêt relais. Si les mensualités s’avèrent trop élevées par rapport à vos revenus, il est possible que votre banquier vous refuse le prêt relais et le crédit immobilier.

Exemple de refus de prêt relais

  • Actuellement propriétaire d’un appartement estimé à 285 000 €, vous souhaitez acquérir une maison pour une valeur de 400 000 € avec tous les frais inclus (agences, notaires, etc.).
  • La banque devrait vous accorder un prêt relais qui vous donnera une avance de trésorerie de 200 000 € représentant 70% de la valeur de votre bien avec un taux de 1,20%. Le montant des intérêts sera proche de 200 € par mois.
  • Pour financer l’achat de la maison, un emprunt immobilier classique de 200 000 € devra être souscrit. Avec un taux d’intérêt annuel de 1,3% et un taux d’assurance de 0,36% pour une période de 20 ans, le montant de la mensualité s’élèvera à 1 000 €.
  • En pronostiquant une vente au bout du 12ème mois, on aboutirait aux mensualités suivantes :
     Année 1  Années 2 à 20 
    Mensualité crédit relais200 €0 €
    Mensualité crédit immobilier1 000 €1 000 €
    Mensualité totale1 200 €1 000 €
    Revenu minimum3 636 €3 030 €
  • En respectant un taux d’endettement inférieur à 33%, le prêt relais adossé à un crédit immobilier sera refusé par la majorité des établissements bancaires pour des revenus inférieurs à 3 636 €.
  • À partir de la deuxième année, le montant des mensualités baisse sous l’effet du remboursement du prêt relais. Si vote capacité d’endettement supporte la mensualité du crédit immobilier mais pas le cumul avec la mensualité du prêt relais, les banques peuvent vous proposer un prêt relais avec franchise totale.

Que faire en cas de prêt relais refusé ?

En cas de refus de votre crédit relais, un courtier pourra éventuellement vous trouver un autre organisme financier qui acceptera votre dossier. En l’absence d’alternative bancaire, vous pouvez vous orienter vers notre solution d’alternative au prêt relais. Elle vous permet d’avoir des fonds pour votre nouvelle acquisition et du temps pour vendre.

À savoir

En cas de refus de crédit relais et d’engagement dans un compromis de vente, il est nécessaire de demander à sa banque une attestation de refus qui justifiera l’utilisation de votre condition suspensive de prêt. Vous récupérez ainsi votre dépôt de garantie versé au vendeur lors de la signature du compromis de vente.

Le prêt relais touche à sa fin

En souscrivant un crédit relais pour financer l’acquisition de votre nouveau bien immobilier, les banques vous laissent généralement 12 à 24 mois pour rembourser. Passé ce délai, il est urgent de négocier une prolongation du prêt relais avec sa banque. Celle-ci ne sera pas automatiquement acceptée par la banque.

En cas de refus, de nouvelles alternatives existent pour vous éviter de brader votre bien.

Afin de ne pas se trouver dans cette situation, il est préférable de réaliser en amont une estimation immobilière fiable qui ne surestime pas le bien immobilier. Une analyse des caractéristiques propres du bien et de son environnement vous aideront à déterminer la valeur réelle du bien.

Saisie immobilière à cause d’un prêt relais

Si le prêt relais arrive à échéance et que le bien n’est toujours pas vendu, la banque a différentes options :

  • Allonger la durée du prêt relais de plusieurs mois
  • Demander le remboursement sous la forme d’un prêt immobilier classique amortissable si vos revenus sont suffisants
  • Entamer une procédure de saisie immobilière

Dans ce dernier cas, vous recevrez un commandement de payer par huissier marquant le début de la procédure de saisie immobilière qui peut aboutir jusqu’à la vente aux enchères votre bien immobilier.

Lors de cette procédure, vous gardez toujours la possibilité de vendre votre bien immobilier à l’amiable.

Notre solution immobilière peut vous sortir de cette procédure judiciaire, et vous permettre de rembourser définitivement votre crédit relais.

Questions / Réponses sur le prêt relais

Quelle autre solution que le prêt relais ?

Le prêt relais vous permet de disposer d’une certaine somme d’argent pour acquérir votre nouveau bien et de bénéficier de temps pour vendre l’ancien.

En l’absence de solution de prêt relais, vous pouvez essayer de faire coïncider la vente avec votre nouvel achat, mais cela peut parfois vous contraindre à vendre dans la précipitation.

Une autre solution que le prêt relais consiste à vendre son bien tout en continuant à l’occuper pour disposer de temps pour trouver le bien de ses rêves. Cette solution d’alternative au prêt relais est proposée par Médiation Immo.

Comment faire sans prêt relais ?

Vous avez essuyé un refus de votre banque pour l’octroi d’un prêt relais. Il faut savoir que les banques appliquent des critères stricts sur les prêts relais, car ce type d’opération ne leur génère que très peu de profit (quelques mois d’intérêts).

À la suite d’un refus de prêt relais, vous pouvez choisir de baisser le prix de votre bien en vente pour trouver un acquéreur rapidement.

Une offre alternative vous permet de vendre votre bien tout en restant locataire. Elle est proposée par Médiation Immo qui fournit une solution aux propriétaires pour éviter de passer par la case prêt relais.