Renégociation de votre crédit immobilier pour alléger votre budget

Afin de diminuer les mensualités de votre emprunt immobilier et de limiter votre endettement, il est souvent possible de trouver un arrangement amiable avec votre banquier.

Renégocier le taux de votre prêt peut être l'une des solutions éventuelles pour réduire les risques de perdre votre maison dans une vente aux enchères.

Pourquoi renégocier son crédit immobilier ?

L’objectif d’une renégociation du taux de votre crédit immobilier est de profiter des conditions de prêt particulièrement favorables actuellement, grâce à la baisse historique des taux d’emprunts.

Vous bénéficierez ainsi d’une baisse de vos mensualités lorsque vous avez des difficultés financières, ou d’une réduction de la durée de vos remboursements si vous avez un faible taux d’endettement.

Quelles sont les conditions ?

Pour qu’une opération de renégociation de crédit immobilier soit avantageuse, plusieurs conditions sont nécessaires :

  • Être dans la première moitié de votre crédit : il est important d’être au début de votre prêt pour renégocier, car les intérêts représentent une grande part de vos mensualités par rapport au capital restant dû. Au fur et à mesure de l’avancement du prêt, la part des intérêts diminue.
  • Le taux de votre crédit doit être supérieur de 1% aux taux actuels : l’écart de taux doit être suffisamment grand pour amortir les frais de l’opération.
  • Le montant du capital restant dû doit être au minimum de 70k€ pour compenser les coûts fixes.

Vous réaliserez des économies substantielles si ces critères sont respectés.

Comment renégocier son prêt immobilier ?

En premier lieu, il convient de vous entretenir avec votre banquier au sujet de la renégociation du crédit. S’il vous fait une offre, regardez bien le taux proposé, les frais éventuels et les délais de mise en place.

Si votre banquier refuse une renégociation ou que vous jugez son offre non satisfaisante, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la concurrence. Un courtier en crédit immobilier est généralement habitué à ce type d’opération. Il pourrait vous proposer des taux bien plus avantageux que votre banque actuelle. En revanche ce changement sera plus lourd administrativement et impliquera souvent de domicilier ses revenus dans la nouvelle banque.

Quels sont les frais d’une renégociation ?

En passant par votre banque actuelle, vous aurez moins de contraintes administratives, mais les taux proposés ne sont pas toujours compétitifs. Vous devrez prévoir près de 500€ de frais de dossier.

Si vous optez pour un courtier, vous aurez également des frais de dossier compris entre 500 et 1000€. Mais, comme vous signez un nouveau prêt avec le courtier, il est probable que vous ayez à régler des indemnités de remboursement anticipé de l’ancien prêt qui peuvent aller jusqu’à 3% du capital restant dû, plafonnées à 6 mois d’intérêts.

Vous devez tenir compte de ces frais additionnels pour savoir si l’opération est rentable financièrement.

En conclusion, si vous avez dû mal à supporter vos mensualités, une renégociation de crédit avantageuse peut vous apporter un gain substantiel dans votre budget. Vous serez ainsi plus à l’aise pour régler vos mensualités et la menace d’une saisie immobilière n’en sera que plus éloignée